Vous souhaitez changer de compagnie d’assurance ?

Que ce soit pour l’habitation, l‘automobile ou la moto… Avec les nombreuses offres attrayantes et alléchantes disponibles aujourd’hui sur le marché, il est de nos jours très facile de passer d’une compagnie d’assurance à une autre. Comment procéder ? Suivez le guide !

Des procédures simplifiées

Vous ne connaissez rien en matière de banques et d’investissements ? Des dossiers pratiques sur le thème de la finance sont libres d’accès sur ce site internet. Toutefois, pour vous informer des actualités et des derniers articles publiés, le mieux encore suivre le blog avec vos comptes Facebook ou Twitter. Maintenant, pour ce qui est de votre désir de changer de compagnie d’assurance, réjouissez-vous, la résiliation de votre contrat est aujourd’hui très facilitée.

Et c’est grâce à l’entrée en vigueur le 1er janvier 2015 derniers de la loi Hamon sur la consommation. En effet, couplé avec la loi Châtel et mis en place dans surtout l’optique de protéger les consommateurs, cette législation permet aux assurés de se libérer de leurs abonnements d’assurance dès lors que les douze mois et un jour de délais obligatoires sont passés. Fini également les longues démarches administratives contraignantes.

Pour cause, avant 2015, la rupture du contrat n’était possible qu’une fois seulement dans l’année. Plus précisément à la date d’anniversaire de la signature du contrat. Sans parler des deux mois obligatoires de préavis. Pour entrer dans les détails, soixante jours avant le délai d’expiration du contrat, l’abonné devait en informer sa compagnie d’assurance de son intention par l’intermédiaire d’une lettre recommandée, accompagnée de son accusée de réception. À défaut de ces documents, plus aucune résiliation n’est possible et le contrat est reconduit tacitement.

Que prévoit la loi Hamon ?

Ainsi, une fois passée les trois cent cinquante-six jours, vous êtes entièrement libre ce mettre fin à votre contrat d’assurance automobile, moto ou habitation et cela à la date que vous désirez, comme nous le confirme le site Economiquement.fr. Et vous n’avez même pas besoin de justifier les motifs de votre décision. En respectant cette condition sine qua non, aucune pénalité ni frais supplémentaires ne vous seront demandés. Mieux, vous n’avez même pas à vous occuper d’aucune formalité administrative, puisque c’est votre nouvelle compagnie d’assurance qui s’occupera de votre résiliation à votre place.

En parallèle, votre ancien assureur devra de son plein gré transmettre au nouveau toutes les informations et toutes les données vous concernant. Et si les étapes sont bien respectées, la fin du contrat prend généralement effet un mois seulement après que vous aillez fait vote demande. Vous serez également remboursé de vos cotisations dès le trente et unième jour. D’ailleurs, dans toujours cette optique de mieux protéger les consommateurs, mais surtout pour limiter les risques de multi-assurance, tous les nouveaux assurés disposent de quatorze jours pour renoncer à leur contrat.

Mais le saviez-vous la loi Hamon a été aussi mise en place pour inciter les compagnies à proposer des offres plus compétitives. Avec la concurrence qui est de plus en plus rude, les assureurs n’ont effectivement pas d’autres choix sinon revoir à la baisse leurs prix. C’est pourquoi, avant de jeter votre dévolu sur une offre, pensez tout de même à bien les comparer, si vous voulez bénéficier du tarif le plus bas.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*